Travail autours des normes sociales

A plusieurs reprises, durant des ateliers/activités/projets/camps, je me suis rendu compte que les jeunes valorisaient certains comportements considérés comme Pro-social (accepté par la société) et dévalorisaient d’autres considérés comme étant anti-social (réprimé par la société). Ex: « T’es une victime, l’autre il va tout le temps à l’école » (comportement négatif), ou alors « Cette fille c’est une salope, elle parle avec des mecs ».

J’ai voulu à travers ce projet « déconstruire » les raisonnements et comprendre les dysfonctionnement au niveau des apprentissages et au niveau éducatif.

Durant ces échanges, il y eu deux clans, celui des filles et celui des garçons. L’un mettait en avant les garçons qui « tenaient les murs » et passaient leur temps à se faire contrôler par la police et l’autre mettait en avant le fait que les filles se maquillent comme des prostitués et qu’elles veulent grandir trop vite.

L’objectif de ce projet était d’exprimer un désaccord, de revendiquer un désaccord et de se questionner sur la société (le paraître, l’individualisme..).

Pour illustrer les échanges, j’ai décidé de travailler à partir de photos, en utilisant le langage du corps (on enlève les parasites liés à la communication verbale), en légendant par un slogan et enfin le thème général, commune à chaque affiche est « Oui, ça me dérange! ».

Les affiches sont en cours de réalisation et elles seront distribuées dans les écoles et les associations de Bruxelles.